Soutien aux résidences-association artistiques en Midi-Pyrénées

Objectifs

Le dispositif de Soutien aux résidences-association artistiques de la Région Midi-Pyrénées vise plusieurs objectifs :
– Favoriser la présence de professionnels du spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, arts de la rue, marionnettes, musique) au sein de lieux et structures culturels en associant le public au processus d’élaboration d’une œuvre artistique par une médiation accrue ;
– Soutenir les projets de création des équipes artistiques de Midi-Pyrénées ;
– Améliorer les conditions de travail des formations artistiques professionnelles indépendantes de Midi-Pyrénées.de sensibilisation de qualité et de développer des synergies entre la compagnie accueille et les initiatives locales existantes.

Bénéficiaires

Le Soutien aux résidences-association artistiques s’adresse à :
– Un opérateur culturel de Midi-Pyrénées, dans le cadre d’un partenariat de création avec une équipe artistique implantée en Midi-Pyrénées et dont l’activité principale est en Midi-Pyrénées ;
– Associations, SCOP, SA, EPCC, collectivités locales, E.P.C.I…

Investissements ou Opérations éligibles

Le Soutien aux résidences-association artistiques prend en compte les projets dont :

– la résidence d’une équipe artistique professionnelle, dans le domaine du spectacle vivant, a pour objectif la création d’un spectacle (et non un simple travail de recherche ou d’expérimentation) assortie d’une diffusion, parallèlement à la mise en œuvre par l’équipe artistique d’actions de sensibilisation auprès du public ;

– le lieu culturel d’accueil sera coproducteur du spectacle pour un montant significatif. La coréalisation et les mises à disposition de moyens seuls, ne pourront être considérées à ce titre ;

– la durée minimale, de la résidence, hors diffusion, est de :
• 20 jours de travail pour les disciplines suivantes : théâtre, danse, cirque, arts de la rue, marionnettes. Cette période de 20 jours peut se dérouler de manière fractionnée sur une durée maximale d’un an ;
• 7 jours de travail pour la musique. Cette période peut être fractionnée une seule fois et sur une période maximale de 6 mois ;

– les actions culturelles et de médiation (ateliers, stage, intervention en milieu scolaire ou auprès d’autres publics…) sont pour les disciplines du théâtre, de la danse, du cirque, des arts de la rue et de marionnettes d’une durée minimale de 10 heures. Cette durée peut être ramenée à 5 heures en matière de musique ;

– l’engagement du partenariat porte sur une programmation du spectacle en matière de :
• théâtre, cirque, arts de la rue, marionnettes, musique : 5 représentations minimum dont 3 en région. Les dates en région doivent être programmées sur au moins 2 lieux différents.
• danse et musiques électro-acoustiques : 3 représentations minimum dont au moins 2 en région.

Ces représentations devront être programmées peu après la date de création et au plus tard sur la saison artistique suivante. Une attention particulière sera portée aux projets prévoyant une diffusion dans chacun des lieux partenaires.

Un lieu de résidence ne peut être soutenu que pour un seul projet par année civile au titre de ce dispositif. Le lieu porteur du projet pourra candidater à une nouvelle résidence-association l’année suivante, sous réserve que le partenariat soit établi avec une autre compagnie. L’équipe artistique ne pourra bénéficier de plus d’un accueil en résidence par année au titre de ce dispositif et de plus de 2 résidences-associations consécutives.

Sont considérées inéligibles au dispositif de Soutien aux résidences-association artistiques :
– les activités permanentes et régulières pour lesquelles les lieux culturels font appel à des artistes (résidences permanentes, artistes associés, animateurs d’ateliers pérennes, …) ;
– les résidences d’écriture ou de composition en matière de spectacle vivant.

Les dépenses éligibles prises en compte dans l’assiette de calcul sont :
– le montant de la / des coproductions ;
– la rémunération des artistes pendant les temps de création de la résidence ;
– les heures d’intervention des artistes résidents pour les actions culturelles ;
– les frais de déplacement des artistes résidents (entre le siège de l’équipe artistique et le(s) lieu(x) de résidence ou les lieux d’accueil) ;
– les frais d’hébergement et de restauration des artistes résidents ;
– les frais de déplacement et d’hébergement des équipes artistiques établies sur la même agglomération ou communauté de communes que celle du lieu de résidence sont exclus des dépenses éligibles ;
– les frais engendrés par les moyens de mise en valeur de la création ;
– les frais liés aux représentations réalisées en Midi-Pyrénées dans le cadre de la résidence-association sur les lieux partenaires ;
– la valorisation du salaire des équipes (techniques, administratives, de médiation) et des frais liés à l’utilisation du/des lieu(x) de résidence (fluide, entretien, assurance). Le montant de la valorisation devra être justifié et ne pourra excéder 500 euros par jour de résidence.

Pour les lieux labellisés par l’Etat et les lieux gérés en régie directe par des municipalités de plus de 30 000 habitants, les coûts liés à la diffusion et ceux liés à l’utilisation des bâtiments (fluides et entretien) ne pourront être éligibles.

Conditions d’éligibilité

– La « résidence – association » consiste à permettre à des lieux culturels de Midi-Pyrénées de produire en partenariat des créations d’équipes artistiques professionnelles de Midi-Pyrénées. L’un des lieux partenaires porte la démarche et se charge de formaliser les engagements contractuels avec les autres membres du projet. Un lieu culturel se définit a minima par : un ou plusieurs plateaux en ordre de marche mobilisables pour une programmation artistique et culturelle à l’année, un budget d’exécution, une équipe professionnelle, des moyens de communication.

– Dans le cas d’un projet de partenariat déposé par un lieu de l’agglomération toulousaine, au moins un autre lieu situé hors de l’agglomération et non labellisé par l’Etat, devra être associé. Dans le cas d’un projet de partenariat présenté par un lieu labellisé par l’Etat, au moins un autre lieu du territoire régional hors de l’agglomération toulousaine devra être associé.

– Un partenariat comprenant une équipe artistique conventionnée par la Région devra obligatoirement établir une collaboration avec une autre équipe artistique, non conventionnée, dans un esprit de compagnonnage (regards artistiques croisés, action culturelle partagée, échanges autour de temps de création, …). La simple composition d’une distribution incluant des artistes issus d’autres équipes artistiques ne peut être considérée comme un compagnonnage.

Montant

Chaque dossier fera l’objet d’une instruction par les services de la Région sachant que le montant du soutien régional consenti au titre du Soutien aux résidences-association artistiques ne pourra excéder 30% maximum des dépenses éligibles dans la limite d’un plafond de 15 000 € pour la musique, 20 000 € pour les disciplines théâtre, danse, cirque, arts de la rue, marionnettes. Ces plafonds ne sont en aucun cas des acquis.

Organisme Responsable

Conseil Régional Midi-Pyrénées

Demande à  adresser à  :Monsieur le Président de la Région Midi-PyrénéesHôtel de Région22, boulevard du Maréchal-Juin31406 Toulouse cedex 9Direction de la Culture - Service Arts et Spectacle VivantTéléphone : 05.61.39.62.27 et 05.61.39.62.24