Valorisation touristique des parcs et jardins

Objectifs

Il s’agit de concier la préservation d’un patrimoine et sa mise en valeur sur le plan touristique sur la base d’une identité commune Parcs et jardins de Haute Normandie, la plus belle collection de promenades déclinée à  travers une charte graphique spécifique.

Bénéficiaires

L’aide régionale concerne les propriétaires de sites ouverts au public souhaitant améliorer les conditions de visite (aménagement d’un bâtiment d’accue, d’un stationnement paysager) ou promouvoir leur propriété. Les propriétaires bénéficiaires d’une subvention pour les infrastructures d’accueil s’engagent à  maintenir l’ouverture de leur site au public au minimum 90 jours par an pendant 10 ou 15 ans, en fonction du montant de l’aide régionale allouée.

Investissements éligibles ou Opérations éligibles

La présence en Haute Normandie de nombreux jardins de styles très variés a conduit la Région à  instaurer une politique pour favoriser leur ouverture au public.

Plafond

– Sur les travaux de création ou de restauration du végétal : seuls sont susceptibles d’être aidés les sites dont l’ouverture au public est ancienne et dont le caractère touristique est avéré. Le montant des travaux doit être supérieur à  22 870 euros par an. La subvention est plafonnée à  30 490 euros (jusqu’à  50% d’aides publiques). – Sur les travaux d’aménagement de bâtiment d’accueil : la subvention est plafonnée à  26 680 euros (aide publique maximum de 50% du coût des travaux). – Sur les travaux d’aménagement de stationnement paysagé : la dépense subventionnable est plafonnée à  1 370 euros par place de parking pour voiture et à  5 490 euros pour les cars. Le taux de subvention publique ne peut excéder 50% de cette dépense. – Sur la restauration et la création d’éléments architecturaux liés au végétal : la subvention est plafonnée à  15 245 euros et ne peut excéder 30% du coût des travaux. – Sur le développement de l’information sur le site : la Région aide à  hauteur de 80% maximum la réalisation de panneaux d’accue, l’installation d’une signalétique interne au site (étiquetage des végétaux, orientation du visiteur) ou la réalisation d’expositions thématiques. – Sur la promotion des sites : la Région aide à  hauteur de 70% du coût de réalisation la première édition du dépliant d’accue. Chaque année, elle réalise avec le Comité régional du tourisme de Normandie un dépliant pratique présentant la soixantaine de parcs et jardins haut normands ouverts au public, intitulé  » Jardins et décors pour les plus douces de vos promenades « .

Organisme Responsable